Fatalisme, Jan Toorop, Koninklijke Bibliotheek National Library of the Netherlands, In Copyright

Introduction

La nature érotique de nombreuses œuvres de l'Art Nouveau était une caractéristique commune des œuvres décoratives de petit format et autres bijoux, meubles, peintures et impressions de l'époque. Le mysticisme, le monde des rêves, la fantaisie et les contes populaires ont été illustrés par des peintres symbolistes et interprétés sur les tapisseries d'Otto Eckmann en Allemagne et de Gerhard Munthe et Frida Hansen en Scandinavie. Les femmes étaient des figures représentatives de la pureté ou de la tentation. Dans l'art des affiches, dont l'un des pionniers était Jules Cheret, les femmes étaient insouciantes et mutines.

Pendentif Pendentif Le révei, Maison Vever (Paul et Henri), Paris ; musée des Arts décoratifs, In Copyright
Pendentif Pendentif Le révei, Maison Vever (Paul et Henri), Paris ; musée des Arts décoratifs, In Copyright

Muses

Considéré par beaucoup comme la muse de l'Art Nouveau, Loïe Fuller (1862-1928) a fait ses débuts à Paris sur la scène des Folies Bergère en 1892. Représentante précoce de la danse libre, elle a développé une série de figures qui tournoyaient autour de la scène sur des musiques de Debussy, Chopin et Schubert, avec un éclairage et des effets révolutionnaires. Sarah Bernhardt (1844-1923) est également une autre icône de l'Art Nouveau. Artiste et actrice de la scène française, dont la vie personnelle a été presque plus dramatique que les rôles de sa carrière, Bernhardt a voyagé et s'est produite sur les scènes du monde entier. Elle travailla avec Alphonse Mucha pendant de nombreuses années et se procura des bijoux, des ménagères et autres pièces auprès d'artistes de renom tel Lalique. En tant que figure emblématique de cette époque, Bernhardt apparut dans de nombreuses publicités.

La Loïe Fuller. Folies Bergères, tous les soirs, National Library Of France , Blérancourt, musée national de la Coopération franco-américaine, Public Domain Mark
La Loïe Fuller. Folies Bergères, tous les soirs, National Library Of France , Blérancourt, musée national de la Coopération franco-américaine, Public Domain Mark
Sarah Bernhard, 1900, Paul Berthon, INP - National Heritage Institute, Bucharest, Public Domain Mark
Sarah Bernhard, 1900, Paul Berthon, INP - National Heritage Institute, Bucharest, Public Domain Mark
Folies-Bergère. Loïe Fuller, Georges Meunier (1869-1942), National Library Of France , Public Domain Mark
Folies-Bergère. Loïe Fuller, Georges Meunier (1869-1942), National Library Of France , Public Domain Mark

Formes féminines

Alphonse Mucha (1860-1939) était un peintre et artiste décorateur tchèque né dans le sud de la Moravie, une province slave de l'Empire Austro-hongrois. Il déménagea à Paris pour travailler pour le lithographe Champenois. Créateur polyvalent sur papier peint, textiles, argenterie et bijouterie les œuvres de Mucha se reconnaissent immédiatement et ont fait l'objet de nombreuses imitations, notamment après la publication de deux volumes de son art graphique en 1902. Sa première commande, une affiche pour Sarah Bernhardt lors de son interprétation de Gismonda en 1894, a marqué le début de son succès. Comme de nombreux artistes de cette période, Mucha était très attiré par la théosophie et l'occulte. Lorsque sa popularité décrut vers 1910, Mucha revint à Prague et se concentra sur son œuvre Slav Epic – 20 grandes peintures dédiées à l'histoire tchèque et slave.

Salon des Cent, 1896, Alphonse Mucha , Bibliothèque municipale de Lyon, Public Domain Mark
Salon des Cent, 1896, Alphonse Mucha , Bibliothèque municipale de Lyon, Public Domain Mark
Gismonda, Alphonse Mucha, Centre de Documentació Museu de les Arts Escèniques Institut del Teatre de Barcelona, ITB, Barelona, Spain, Public Domain Mark
Gismonda, Alphonse Mucha, Centre de Documentació Museu de les Arts Escèniques Institut del Teatre de Barcelona, ITB, Barelona, Spain, Public Domain Mark
Dritte Deutsche Kunst-Gewerbe Ausstellung Dresden 1906, Otto Gussmann, Museumsberg Flensburg Städtische Museen und Sammlungen für den Landesteil Schleswig, In Copyright
Dritte Deutsche Kunst-Gewerbe Ausstellung Dresden 1906, Otto Gussmann, Museumsberg Flensburg Städtische Museen und Sammlungen für den Landesteil Schleswig, In Copyright

Symbolisme et folklore

Certains artistes partageaient une fascination pour l’univers mystique et visionnaire illustrant un monde intérieur. Le symbolisme puise ses racines dans la littérature et la poésie ; le sculpteur et graphiste belge Georges Minne (1866-1941) était réputé mondialement comme l'une des figures de proue de ce mouvement dès 1895. Bien que son style discret sembla être à des années lumières de la flamboyance affichée dans l'Art Nouveau, ces œuvres furent vendus dans le magasin La Maison Moderne, dont le propriétaire et ami était Julius Meier-Graefe. Ce dernier, marchand d'œuvres d'art et critique allemand, créa les magazines Pan (à Berlin) et Art Décoratif (à Paris). Minne faisait partie d'un groupe d'artistes belges à Sint-Martens-Latem.

De fontein der geknielden, George Minne, Museum of Fine Arts Ghent , In Copyright
De fontein der geknielden, George Minne, Museum of Fine Arts Ghent , In Copyright
Fatalisme, Jan Toorop, Koninklijke Bibliotheek National Library of the Netherlands, Public Domain Mark
Fatalisme, Jan Toorop, Koninklijke Bibliotheek National Library of the Netherlands, Public Domain Mark
Biletvevaren Kjerstina Vangsnes, Aud Ross Solberg ; Arne Inge Sæbø; Ukjend, Fylkesarkivet i Sogn og Fjordane, In Copyright
Biletvevaren Kjerstina Vangsnes, Aud Ross Solberg ; Arne Inge Sæbø; Ukjend, Fylkesarkivet i Sogn og Fjordane, In Copyright