Expositions

Explorer le monde des instruments de musique

Rites et cultures

Introduction

Partout dans le monde, les instruments de musique jouent un rôle essentiel dans la vie culturelle, non seulement parce qu’ils permettent de jouer de la musique mais parce qu’ils remplissent aussi d'autres fonctions spécifiques, non musicales. Ils sont par exemple indispensables au déroulement de nombreux rites religieux. Bien que constitués de matériaux bien réels, ils permettent à l'homme de toucher à l'immatériel. Passerelle entre ce monde et l’autre, leur son peut invoquer une divinité ou donner voix à l'esprit d’un ancêtre. Lors de fêtes agraires ou de rituels saisonniers, les instruments sont là comme un lien avec l'harmonie du cosmos ; ils évitent à la communauté tout événement fâcheux et favorisent une riche moisson.

Les instruments de musique sont aussi présents lors des cérémonies organisées pour marquer les étapes majeures de la vie de l’individu, de la naissance à la mort.

La fonction des instruments de musique varie beaucoup selon les régions et les cultures. Aussi est-il impossible d'en donner une vision globale. Cette section de l’exposition virtuelle présente des exemples qui illustrent l'importance de l’instrument de musique dans les cérémonies religieuses, agraires ou rurales, et dans les rites liés aux cycles de la vie humaine.

Le culte des ancêtres

Remembering ancestors is still a current practice in many cultures, including in the West. Ancestor worship however is very specific for Asian cultures, while in traditional African cultures ancestors are thought to have the power to work both good and evil on a descendant’s life. Ancestors and elders must therefore be pleased through music. This can be realised during festivals, sometimes lasting for several days – as it is the case in Yoruba tradition, one of the largest ethnic groups in West Africa - or through specific rituals. Some musical instruments have a huge symbolic value as “voice of the ancestors”, bull roarers for example.

Les rites agraires et ruraux

La vie des sociétés agraires et des communautés rurales est ponctuée de rites qui suivent le rythme des saisons. Dans toutes les aires culturelles, on trouve des rites de fertilité et des cérémonies de chasse avec chants et accompagnements instrumentaux. Ils ne se pratiquent en général que lors de certaines occasions festives. D'autres coutumes musicales ont survécu pour des raisons pratiques, telle l'utilisation de sifflets par les Pygmées quand ils vont chasser.

Naissance, mariage et mort

Les rites liés à la naissance, au mariage ou à la mort font partie de ce qu'on appelle les "rites de passage", auxquels se rattachent aussi ceux liés à la puberté. Ils marquent le passage dans la vie d’un individu, d'un âge ou d'un rang social à un autre. Ils sont en général accompagnés de chants, de danses et de musique instrumentale. Ainsi, la naissance de jumeaux est dans beaucoup de cultures l'occasion de rituels très spécifiques, impliquant l'usage de hochets, de bâtons sonores et même de xylophones. Dans certains rites funéraires, c'est un instrument de musique anthropomorphe qui représente le défunt.