You're viewing this item in the new Europeana website. View this item in the original Europeana.

Arrêt de la cour des aides qui infirme une sentence des officiers de l'élection de Meaux qui avant faire droit sur le procès-verbal dressé contre François Blemontier et sa femme, manouvrier, surpris vendant vin sans déclaration, et Nicolas Radingant, voiturier par terre, trouvé buvant chez ledit Blemontier en fraude des droits de détail, avait ordonné, sur l'allégation dudit Blemontier, que les buveurs étaient ses père, beau-père, cousin, etc. et que le fermier prouverait au contraire, sinon qu'il serait fait droit, tous dépens, dommages et intérêts réserves

[Acte. 1750-02-17. Paris]