You're viewing this item in the new Europeana website. View this item in the original Europeana.

Édict de l'aliénation ordonnée estre faicte par le Roy au prévost des marchands et eschevins de la ville de Paris, de la somme de 100,000 livres tournois de rente racheptable à perpétuité, à prendre sur le revenu temporel des bénéficiers de l'église gallicane, Templiers et autres ordres

[Acte royal. 1562-10-00. Au camp devant Rouen]