You're viewing this item in the new Europeana website. View this item in the original Europeana.

Le récepteur en laiton repose sur un socle en bois. Il se compose d'une partie mécanique comprenant un mécanisme d'horlogerie permettant le déroulement (grâce au dévidoir) régulier du papier sur lequel les signaux seront imprimés, et d'une partie électromagnétique composée d'un électroaimant et d'une armature portant un levier (le couteau). Lorsqu'un courant électrique traverse l'électroaimant, le…