Léa ROUSSEAUX, otage à HOLZMINDEN

Léa ROUSSEAUX, hostage at HOLZMINDEN

Léa ROUSSEAUX a été déportée comme otage au camp de HOLZMINDEN de janvier à juillet 1818, alors qu'elle était mère de 3 enfants en bas âge (7, 6 et 4 ans). Son mari Georges TOURY étant mobilisé comme soldat, elle a du confier la garde de leurs 3 enfants à sa belle-mère Philomène SINET et à son beau-père Philogène TOURY, ce dernier étant alors maire de PREZ (08290).