Title

Diplôme de la Légion d'Honneur du Médecin aide major Jos JULLIEN

Certificate of the Légion d'Honneur of medical lieutenant Jos JULLIEN

Description

    • Diplôme de Chevalier de la Légion d'Honneur décerné au Médecin aide major de 1ère classe au 14ème bataillon de tirailleurs Malgaches, par arrête ministériel du 5 janvier 1918 pour prendre rang à partir du 29 décembre 1917.
    • Diplôme de Chevalier de la Légion d'Honneur décerné au Médecin aide major de 1ère classe au 14ème bataillon de tirailleurs Malgaches, par arrête ministériel du 5 janvier 1918 pour prendre rang à partir du 29 décembre 1917. Mobilisé en août 1914, Jos Jullien rejoint le 52e régiment d’artillerie de campagne où il est nommé médecin aide major de 2e classe (lieutenant) le 8 octobre 1914. Il participe en cette qualité à la première bataille d’Arras où il se distingue lors de la défense de la ville et obtient la Croix de guerre avec une citation à l’ordre de la division : « Venu volontairement sur la position le 23 avril 1915, en laissant son médecin auxiliaire à l’échelon ; a donné ses soins sous un violent bombardement à de nombreux blessés, particulièrement des fantassins dont le poste de secours était trop éloigné ». En juillet 1915, il intègre le 118e régiment d’artillerie de campagne. Ses supérieurs le notent comme un « médecin major tout particulièrement dévoué. Très actif, très correct, très militaire. Le médecin aide major Jullien remplit, en donnant toute satisfaction, ses fonctions de chef de service du groupe ». Lors de l’offensive en Alsace, le 20 mars 1916 à Wolfesdorf, il est blessé à la face par un éclat d’obus. A partir d’avril 1916, le Dr Jullien participe à la bataille de la Somme, l’une des plus sanglantes du conflit. Il est blessé dans la région lombaire par un éclat d’obus à Maurepas le 20 août 1916 et admis à l’hôpital du Val de Grâce à Paris. Cet acte de bravoure lui vaut une nouvelle citation à l’ordre de l’armée le 20 août 1916 : « Modèle de sang-froid et de bonne humeur tranquille. Toujours en première ligne et prêt-à-porter secours aux blessés, même étranger à son groupe ; a été gravement blessé le 20 août 1916, en se portant au secours de canonniers tombés sous un violent bombardement de 210 ». Il est mis à la disposition du médecin général de l’hôpital de Toulon le 22 décembre 1916 en tant que médecin traitant. Ses états de services pour l’année 1916 sont les suivants : « médecin major d’un dévouement et d’une correction absolus, tout particulièrement apprécié par tout le personnel du groupe ». Le 7 avril 1917, il est affecté au 14e bataillon des tirailleurs malgaches en formation au camp de Fréjus puis passe au 24e bataillon suite à la dissolution du 14e bataillon. Le 29 décembre 1917, il est décoré de la croix de chevalier de la Légion d’Honneur pour « faits de guerre ». Il est ensuite affecté à un hôpital d'orientation et d’évacuation (H.O.E) et devient médecin chef le 10 octobre 1918. Il passe médecin major de 2e classe (capitaine) de l’armée territoriale le 28 octobre 1918 : « Le médecin aide major Jullien de 1re classe Jullien, mérite à tous égards de passer au grade supérieur. Officier très méritant, remplissant ses fonctions de chef de service avec un zèle et un dévouement absolu ». Il est démobilisé le 23 mai 1919 et rendu à la vie civile.

People

Classifications

Properties

Time

  • Date:

    • 1918-01-05
    • 1917-12-29
  • Temporal:

    • 2013-11-10 16:07:40 UTC

Provenance

Copyright

  • Rights:

    • http://creativecommons.org/publicdomain/zero/1.0/

References and relations

Find out more

View at Europeana 1914-1918 .

Can I use it?

Free Re-use
Entities
  • Subjects, resource types, genres and forms (Concepts)