Title

VERDUN

Verdun

Description

    • Photocopie de diplome
    • JEAN Valentin Fils de JEAN Michel Constant & FOUCHET Marie Juliette [1874 Lailly en Val (45) – 1930 Bayeux (14)] ► 15 Juin 1916 à 15 Février 1917 : Bataille de Verdun - XI° Corps d'Armée de l'Armée Française (Général De Maud'huy)) - 82° division d'infanterie coloniale - 22e Régiment d'Infanterie Territoriale (Lieutenant Colonel LAULHIER) J'ai en ma possession un Diplôme relatif à sa participation à la Bataille de Verdun dont il est revenu sans une égratignure avec les seuls 19 autres survivants de son régiment ! EXTRAITS de l'HISTORIQUE du Régiment (Imprimerie Wolf ; Rouen) du 12 Juin au 15 Février 1917 : Le 22e régiment d’infanterie coloniale (22e RIT ou RIT) est une unité de l'armée française. Il se constitue à Rouen du 3 au 8 août 1914, et ensuite à Oissel du 9 au 16. Il est constitué à 3 bataillons et s'embarque en chemin de fer à Rouen le 17 août 1914. - 12 juin : Occupation des tranchées de soutien nord nord-est de Verdun (secteur de Bras, Froide-Terre, Belleville, Souville et Tavanes) et du ravitaillement en vivres et munitions et de la réfection des tranchées et de l'entretien des routes avancées de la zone de combat (Verdun, Froide-Terre, Thiaumont, Fleury-Douaumont, Bras, Ravin du Helly). - 23, 24 et 25 juin 1916 : le régiment qui occupe les tranchées de premières lignes, prend part aux combats de Froide-Terre et des Quatre-Cheminées. - 27 septembre 1916 : le lieutenant-colonel PILLON est tué par un obus dans son poste de commandement à Beleycourt. - 1er novembre : le lieutenant-colonel LAULHIER, venant du 26° Territorial, prend le commandement du 22° Territorial. - 14 novembre 1916 : les sous-lieutenants DAIRE, MOREAU et GALETTE COURSAULT, sont tués à leur poste de combat devant Verdun ; le sous-lieutenant BERTHAUD, blessé en même temps, meurt de ses blessures, le 19 novembre, à l'hôpital de Troyes. Le régiment arrivé en juin 1916 dans le secteur de Verdun est relevé le 14 février 1917, après un dur et long séjour de 8 mois. Il a été employé sans répit aux travaux les plus pénibles, sous tous les bombardements, dans les postes les plus avancés, sur les terrains les plus difficiles. Le bilan des pertes sous Verdun est de : 5 officiers tués, 12 blessés ; 64 hommes tués et 340 blessés. En exécution de la note 13.300 du 12 juin 1918 du G.Q.G., le 22° Régiment Territorial est dissous. L'Etat-Major, la CHR et le 2° bataillon sont versés le 1er juillet au 73° Régiment Territorial d'Infanterie, et le 1er bataillon réparti entre les 7° et 90° RIT. Le 2° bataillon, la compagnie II. R. et l'Etat-Major quittent Ivors et Cuvergnon le 24 juin pour Lizy-sur-Ourcq où a lieu la dislocation du Régiment.

People

Classifications

Properties

Time

  • Temporal:

    • 2013-11-09 14:27:19 UTC

Provenance

Copyright

  • Rights:

    • http://creativecommons.org/publicdomain/zero/1.0/

References and relations

Find out more

View at Europeana 1914-1918 .

Can I use it?

Free Re-use
Entities
  • Subjects, resource types, genres and forms (Concepts)