Title

FRAD071-175 François, Joseph et Claude Gressard de Saint-Gengoux-le-National : 3 frères dans la guerre.

François, Joseph et Claude Gressard de Saint-Gengoux-le-National : 3 frères dans la guerre.

Description

    • Portraits et photographies des tranchées.
    • Récit de Mme Annie Delorme sur ses oncles François, Joseph, Michel et Claude Gressard de Saint-Gengoux-le-National (Saône-et-Loire). Elle collecte et détient des photographies et quelques lettres de ses aïeux pendant la première guerre qu’elle souhaite faire partager « pour les sortir de l’oubli ». La contributrice a recherché, consulté des documents et rédigé une notice sur chaque membre de la famille. Voici cette notice : Le père Claude Gressard (1857-1934) a une entreprise de forge, charonnage et scierie à Saint-Gengoux-le-National dans laquelle travaillent ses fils aînés. La famille en 1914 compte 5 garçons et une fille. Francois (1890-1977), recensé au bureau de Mâcon, classe 1910, matricule 997. A l’automne 1911, il part faire son service militaire à Alger, puis Philippeville (= Skikda) et Bizerte en Tunisie et correspond avec sa jeune sœur Laure, son frère Michel et sa fiancée Marceline. Pendant la guerre, François est brancardier en Argonne : Bois de Malencourt, Esnes, Ville-sur-Tourbe, Courtemont, Bois de Prix-Saint-Pierre, Dommartin-sous-Hans. Il revient vivant de la guerre, épouse Marceline et retrouve sa place à la scierie familiale qu’il prendra en charge au décès de son père. Il rapporte des tranchées toute une collection de photographies très révélatrice de la vie quotidienne des soldats dont certaines ont été annotées avec précision : quelques-unes sont présentées ci-après. Joseph-Jean-Baptiste (23 février1892 - 16 mars 1915), recensé au bureau de Mâcon, classe 1912, matricule 791. Il est « Tué à l’ennemi » par éclat d’obus à Mesnil-les-Hurlus (Marne) et inhumé à la nécropole nationale « La Crouée » de Souain-Perthes-les-Hurlus, à l’ossuaire N°5. Michel (12 juillet 1893 – 1er décembre 1916), recensé au bureau de Mâcon, classe 1913, matricule 975. En 1914, il est exempté pour pleurésie tuberculeuse dont il décède en 1916. Claude dit Henri (22 avril 1897 – 20 août 1918), recensé au bureau de Mâcon, classe 1917, matricule 1162. Il est « Tué à l’ennemi » à Tracy-le-Val (Oise) au Bois de la Montagne, près de Caisnes. Il sera inhumé au cimetière de la ferme de Bimont, près de Tracy-le-Mont puis le corps sera restitué aux parents pour reposer au cimetière de Saint-Gengoux-le National. Laure (1899-1978), seule fille du couple. Jean (1905-1998), père de la contributrice. Il travaillera avec son frère François à la scierie mais l’association ne tiendra pas et la famille quitte Saint-Gengoux-le National à la fin des années 40. Mme Delorme a été particulièrement touchée par le destin de sa famille durement éprouvée par la perte de 3 de ses enfants et aussi par son oncle François qui a laissé toute une collection de petites photographies annotées de sa main révélant sa vie dans les tranchées et lui faisant découvrir cet oncle sous un autre visage.

Properties

Time

  • Temporal:

    • 2016-05-31 16:43:27 UTC
  • Place/Time:

    • Western Front

Provenance

  • Source:

    • User contributed content
  • Identifier:

    • 20838
  • Institution:

  • Provider:

  • Providing country:

  • First published in Europeana:

    • 2016-07-27
  • Last updated in Europeana:

    • 2016-07-27

Copyright

  • Rights:

    • http://creativecommons.org/publicdomain/zero/1.0/

References and relations

Location

  • Place/Time:

    • Western Front

Find out more

View at Europeana 1914-1918 .

Can I use it?

Free Re-use
Entities
  • Subjects, resource types, genres and forms (Concepts)