Title

FRAD087_103. Jean Barbe, ou quatre mois pour mourir glorieusement.

Correspondance

Description

    • Médaille militaire (20 juin 1919)et correspondance avec sa famille (7 août 1914 au 23 novembre 1914).
    • Jean Barbe est né le 18 octobre 1877 à Cheronnac en Haute-Vienne. Lui et ses parents sont agriculteurs. Il est marié à Marie et a deux enfants, Marguerite (5 ans) et Julien (12 ans). Lorsqu'il est mobilisé, Jean a déjà 37 ans. Il intègre le 89e Régiment d'Infanterie basé à Limoges et part pour la région de Paris le 7 août 1914. A partir de cette date et jusqu'à trois semaines avant sa mort, Jean entretient une correspondance assidue avec ses parents. Au début de sa correspondance, Jean est confiant. Il découvre la Beauce et ses champs de blé que l'on est en train de moissonner. Dès le 18 août, Il est là pour défendre les "forts de Paris". Il est basé à Toussus-le-Noble (Yvelines) au sud de Versailles. Les conditions de cantonnement ne sont pas idéales puisqu'il dort sur de la paille et que les vivres sont chères. A partir de fin août, il est garde aux drapeaux. Ses lettres se succèdent au rythme d'une tous les 3 jours puis d'une par semaine. Jean, tout en se voulant rassurant pour sa famille, se soucie de leur quotidien et de la continuité de la vie à la ferme pendant son absence. Petit à petit, Jean perçoit une certaine aggravation de la situation. Mais c'est tout en délicatesse qu'il entrevoit l'idée d'un non retour et dans la lettre envoyée le 1er septembre 1914, Jean emploie alors la formule "au cas où quelque chose de grave se passe, prenez soin de mes enfants". Jean est envoyé en Belgique le 7 octobre. Le 4 novembre, il demande à ce que ses parents aillent à la messe afin que le bon Dieu le garde. La lettre qu'il envoie le 19 novembre, annonce la mort d'un compagnon et la blessure d'un autre. Le 23 novembre, il a froid et le froid lui fait peur. Il envisage de ne pas être de retour pour avril et commence à considérer comme illusoire le fait de sauver sa vie. Il signal enfin, qu'il est blessé à l'épaule par un éclat d'obus. Sa correspondance s'arrête là. Jean est mort le 12 décembre 1914 à Langemarck en Belgique, mort pour la France. Il reçoit la médaille militaire à titre posthume, le 20 juin 1919.

Properties

Time

  • Date:

    • 1919-06-20
    • 1914-08-07
  • Temporal:

    • 2014-01-13 15:26:11 UTC
  • Place/Time:

    • Western Front

Provenance

  • Source:

    • User contributed content
  • Identifier:

    • 11990
  • Institution:

  • Provider:

  • Providing country:

  • First published in Europeana:

    • 2014-02-03
  • Last updated in Europeana:

    • 2016-07-27

Copyright

  • Rights:

    • http://creativecommons.org/publicdomain/zero/1.0/

References and relations

Location

  • Location:

    • Langemarck (Belgique)
    • #50.9136251,2.9203264999999874
  • Place/Time:

    • Western Front
Longitude: "2.9203265"
Latitude: "50.913624"

Find out more

View at Europeana 1914-1918 .

Can I use it?

Free Re-use
Entities
  • Subjects, resource types, genres and forms (Concepts)

  • Place names (Places)