[[#license_CC0]] [[license_name]] [[^license_name]] CC0 [[/license_name]] [[/license_CC0]] [[#license_CC_BY]] [[license_name]] [[^license_name]] CC BY [[/license_name]] [[/license_CC_BY]] [[#license_CC_BY_SA]] [[license_name]] [[^license_name]] CC BY-SA [[/license_name]] [[/license_CC_BY_SA]] [[#license_CC_BY_ND]] [[license_name]] [[^license_name]] CC BY-ND [[/license_name]] [[/license_CC_BY_ND]] [[#license_CC_BY_NC]] [[license_name]] [[^license_name]] CC BY-NC [[/license_name]] [[/license_CC_BY_NC]] [[#license_CC_BY_NC_SA]] [[license_name]] [[^license_name]] CC BY-NC-SA[[/license_name]] [[/license_CC_BY_NC_SA]] [[#license_CC_BY_NC_ND]] [[license_name]] [[^license_name]] CC BY-NC-ND[[/license_name]] [[/license_CC_BY_NC_ND]] [[#license_OOC]] [[license_name]] [[^license_name]] Out of Copyright [[/license_name]] [[ expiry ]] [[/license_OOC]] [[#license_PD_NC]] [[license_name]] [[^license_name]] Public Domain - non commercial re-use[[/license_name]] [[/license_PD_NC]] [[#license_public]] [[license_name]] [[^license_name]] Public Domain [[/license_name]] [[/license_public]] [[#license_RR_free]] [[license_name]] [[^license_name]] Rights Reserved - Free Access [[/license_name]] [[/license_RR_free]] [[#license_RR_paid]] [[license_name]] [[^license_name]] Rights Reserved - Paid Access [[/license_name]] [[/license_RR_paid]] [[#license_RR_restricted]] [[license_name]] [[^license_name]] Rights Reserved - Restricted Access [[/license_name]] [[/license_RR_restricted]] [[#license_unknown]] [[license_name]] [[^license_name]] Unknown copyright status [[/license_name]] [[/license_unknown]] [[#license_orphan]] [[license_name]] [[^license_name]] Orphan work [[/license_name]] [[/license_orphan]]

Title

Carte postale de Pierre Regent à son fils du 18 avril 1915 (modèle A' pour les troupes en opération)..

Description

    • Denise Regent raconte l’histoire de son grand-père Henry-Maurice Regent. Maurice Regent est né le 10 décembre 1887 dans le XIVème arrondissement de Paris. Il exerce la profession de verrier à Pantin jusqu'à sa mobilisation en 1914. Maurice devient sergent-major-tambour-major au 251ème régiment d’infanterie. Tout au long de la guerre, Maurice Regent échange des cartes postales avec sa femme et avec son fils Gaston né le 13 avril 1909, qui est le père de Denise. On remarque l'évolution de l'écriture de son enfant, mal assurée en 1914, plus affirmée en 1917. Au fil de la lecture, le lecteur est submergé par l’émotion de cette conversation suivie entre le père et son enfant. Dans une carte postale du 18 avril 1915 (voir carte 1), Maurice s’enquit de l’appétit de son fils et par un moyen adapté à son âge lui fait comprendre que depuis le champ de bataille, il le surveille : « Tâche de bien manger ta soupe. L’autre jour mon petit doigt m’avait dit que tu ne voulais pas la manger. Je sais bien que ce n’est pas vrai que tu la manges bien. Fais attention, tu sais, il me dit tout ce que tu fais. Ton papa qui t’embrasse bien fort ». Peu de temps avant Noël, Gaston demande à son père de lui rapporter un clairon de l’armée comme cadeau car il souhaite en jouer tout comme lui. Dans sa réponse (voir carte 2), Maurice répond : « J’avais regardé si je le voyais [le père Noël] mais de notre côté il ne vient pas, il a peur de se faire tuer ». Dans le fonds Maurice Regent, déposé par Denise Regent aux Archives départementales de la Haute-Loire à l’occasion de la Grande collecte, parmi les différents courriers et objets du front conservés, on trouve notamment une embouchure de clairon que Maurice avait ramené à son fils. Gaston attend le retour de son père avec impatience : « Mon papa chéri. Je vais à l’école et je suis bien sage, j’écoute bien Maman, je voudrais te voir revenir. Je t’embrasse de tout mon cœur. » (voir carte 3). Mais Gaston ne reverra pas son père. Sans nouvelle depuis un certain temps, la femme de Maurice Regent écrit le 24 avril 1917 au capitaine du 251ème régiment d’infanterie. Dans sa réponse datée du 7 mai, celui-ci lui explique que son mari a été « grièvement blessé » le 16 avril mais qu’il n’a pas d’information sur son lieu d’hospitalisation depuis et précise que « cette absence de nouvelle est malheureusement de nature à justifier toutes les craintes ». Maurice Regent est effectivement mort le jour même de ses blessures. C’est ce qu’indique la citation à l’ordre du régiment n° 373, datée du 4 mars 1919, Maurice Regent « est décédé à la cote 108 près de Berry-au-Bac dans l’Aisne, le 16 avril 1917 au cours d’un ravitaillement en munitions ». Le document officiel évoque Maurice Regent en ces termes : « [Maurice Regent] a toujours fait preuve de zèle et d’activité dans l’accomplissement des différentes missions qui lui ont été confiées. » Maurice Regent reçoit, également à titre posthume, la Croix de guerre 1914-1918 et la Croix du combattant. Suite au courrier du capitaine du 251ème régiment d’infanterie, la famille Regent et son fils en particulier effectuent des démarches pour retrouver la tombe de Maurice et s’y recueillir. En réponse l'administration militaire fait savoir à sa femme que le corps de Maurice n'a pas été retrouvé et qu'il repose sans doute dans l'ossuaire de Cormicy, proche de la zone de Berry-au-Bac. Entre-temps, ses camarades de régiment adressent une photographie de groupe à sa femme, la dédicacent et signent au verso : « À Madame Régent, en souvenir de notre très regretté camarade » (voir photographie). Maurice y est repéré d’une croix de stylo.

Properties

Time

  • Date:

    • 1915-04-18
  • Temporal:

    • 2013-11-22 13:39:11 UTC
  • Place/Time:

    • Western Front

Provenance

  • Source:

    • User contributed content
  • Identifier:

    • 96781
    • 9089
  • Institution:

  • Provider:

  • Providing country:

  • First published in Europeana:

    • 2014-01-10
  • Last updated in Europeana:

    • 2016-07-27

Location

Longitude: "2.0"
Latitude: "46.0"
Entities
  • Subjects, resource types, genres and forms (Concepts)

  • Place names (Places)